Les Intervenants

Paul François drapeau

Agriculteur conventionnel à Ruffec en Charente, Paul François a été victime d’une grave intoxication aux pesticides le 17 avril 2004. Après des années de procédures judiciaires, le Tribunal des Affaires de Sécurité Social (Tass) a enfin considéré en novembre 2008 qu’il avait bien été victime d’un accident du travail sur sa ferme ; et son accident a été reconnu comme maladie professionnelle le 28 janvier 2010 par la chambre sociale de la Cour d’Appel de Bordeaux. Il mène aujourd’hui de front un combat judiciaire et sa conversion à l’agriculture durable.Depuis son accident, Paul François se bat pour mettre en place une jurisprudence qui protège les agriculteurs. La France est en effet le 3ème pays utilisateur de produits phytosanitaires au monde. Il incite les agriculteurs à utiliser moins de produits chimiques de synthèse et soutient désormais la pratique d’une agriculture biologique qui respecte la biodiversité.

Son exploitation de 400 hectares est menée en agriculture durable : en semant du trèfle après chaque moisson, en pratiquant la rotation des cultures et en remettant du fumier sur ses terres, il a réussi à diminuer de 30 à 40% l’emploi des produits phytosanitaires sur les champs de maïs et de tournesol. Aujourd’hui vice-président de la communauté de communes de Ruffec en Charente, il est en charge de l’environnement et applique le programme « Terre saine-zéro pesticide ». Il a ainsi banni l’usage de désherbants dans les espaces publics (cours d’école, squares et trottoirs) des communes environnantes.

image severn